Le rôle du traducteur dans Bend Sinister de Vladimir Nabokov

Type de document: Original Article

Auteur

Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris III)

Résumé

Dans ce roman datant de 1947 dans lequel l’auteur dénonce la tyrannie, Vladimir Nabokov fait une lecture métaphorico-interprétative de l’acte de traduire mis au service du tyran inculte qui se trouve à la tête du pays. Ainsi, une pièce canonique de la littérature anglaise, Hamlet de William Shakespeare, est-elle suppliciée par le traducteur dans le but de séduire le maître du régime. Nabokov joue avec les mots afin de faire prévaloir la force de l’esprit et de tourner en dérision cette entreprise, montrant ainsi que la traduction n’est pas un acte de communication, mais bien un travail esthétique autour de la parole d’un auteur.
.

Mots clés