Désert et imaginaire dans Le Désert de Shariâti

Type de document: Original Article

Auteurs

Université de Téhéran

Résumé

Le désert est avant tout un espace géographique caractérisé par l'aridité de son climat. C'est à ce titre qu'il représente un lieu idéal pour l'épanouissement de la créativité littéraire. Lieu à la fois objectif et subjectif, le désert constitue un champ idéal pour le déploiement de l'imaginaire. La subjectivité s'y projette à sa guise, sur toute l'étendue d'un espace vacant, et donc peu contraignant, avec, en arrière plan, l'angoisse suscitée par l'immensité du désert. A ce sentiment oppressant, la dynamique compensatoire de l'imaginaire répond, en apportant quiétude et soulagement aux aventuriers aptes à relever le défi de la traversée concrète des étendues désertiques. Cette association est apparente chez l'écrivain iranien Ali Shariâti dont le livre intitulé Les Déserts introduit la thématique du désert avec l'acuité du regard d’un littéraire, voire d’un poète. Dans cet article nous avons essayé de relever, chez Shariâti, certains indices qui permettent d'étayer les modalités de la relation entre l'imaginaire humain et le désert.

Mots clés