Le règne de l'apparence dans l'univers de Genet

Type de document: Original Article

Auteur

Université Shahid Beheshti

Résumé

Si le règne des apparences fascine Genet comme l'a témoigné sa passion pour le théâtre, néanmoins ce n'est point par pur plaisir que Genet dévide ses personnages dramatiques de leur réalité pour leur accorder une identité autre, qu'ils auront acquiert au prix de leur apparence.
Il s'agit d'un travail systématique de dévidement du réel résultant comme le précise Michel Corvin, en des personnages qui sont des "vides solides", en d'autres termes des apparences qui ne tiendraient rien en commun ni en convention psychologique, ni en caractère mimétique avec le personnage dramatique que le spectateur de théâtre a l'habitude de voir sur scène.
La radicalisation de l'apparence est l'un des moyens qui aurait permis à Genet de déconstruire le théâtre canonique au niveau des personnages.
 

Mots clés