Les rapports entre littérature et philosophie, et la liberté humaine chez Descartes et chez Spinoza

Type de document: Original Article

Auteur

York University, Toronto, Ontario, Canada

Résumé

La littérature ne pourra pas se passer de la philosophe puisque il n’est pas possible de faire une recherche sérieuse concernant certains concepts et notions essentiels en littérature sans tenir compte de leur évolution en philosophie.
Comme une base pour les recherches sur la notion de la liberté humaine dans l’œuvre des écrivains et des poètes nous présentons une étude critique et analytique de la même notion chez les philosophes, particulièrement chez Descartes et chez Spinoza. Chez Descartes la volonté est absolue et indivisible puisque choisir, c’est toujours  choisir l’un ou l’autre de deux contraires, d’après lui, ceci est la  nature même de la volonté libre. De l’absolue et évidente liberté de la volonté chez Descartes nous arrivons au concept de liberté- déterminisme chez Spinoza; un concept qui est plutôt une attitude de sage vis-à-vis du déterminisme.
Une analyse détaillée de la notion de la liberté humaine et son évolution dans la pensée et l’œuvre de Spinoza par rapport au même concept chez Descartes est entreprise.
 
 

Mots clés