La structure narrative du récit médiatique, une approche sémiotique

Type de document: Original Article

Auteur

Doctorat en sciences du langage

Résumé

Le récit verbal et le récit cinématographique sont connus comme des récits hétérogènes. Ils manifestent cependant des caractéristiques identiques. Le caractère le plus important consiste à remplacer la continuité spatio-temporelle de l’événement par un enchaînement d’éléments, que l’on peut appeler « propositions » dans le cas du récit verbal, et « plans » dans le cas du récit cinématographique.Les structures narratives constituent des structures plus superficielles. Au niveau syntaxique, elles s’occupent de la coordination et de la localisation spatio-temporelle du texte qui est en train de se former, sans oublier la composante actorielle qui décide des rôles du sujet. Et dans un niveau morphologique, le point de vue, le champ et le contrechamp, la valeur du plan, l’angle de prise de vueparmi d’autres possibilités sont choisis afin de structurer le plan qui est l’équivalent de l’énoncé filmique. C’est ainsi que l’analyse structurale constitue le point de départ de notre analysequel que soit le film, court ou long métrage.
 

Mots clés