L'étude de l'espace dans le roman sénégalais d'expression française L'exemple de Maïmouna, l'œuvre d'Abdoulaye Sadji (écrivain sénégalais)

Type de document: Original Article

Auteurs

1 Enseignante Université d'Ispahan.

2 Professeur titulaire Université Cheikh Anta Diop de Dakar

3 Enseignant Université Cheikh Anta Diop de Dakar

Résumé

Dans le roman africain d'expression française, la description de l'espace prend une importance considérable. Les écrivains africains se concentrent d'abord sur le «village», puis sur la "ville" comme une portion d'espace choisie. Chacun de ces espaces contient des sous-espaces.
Notre objectif dans cet article est l'analyse des espaces présentés comme le «village» et la «ville» et leurs sous-espaces dans le roman africain d'expression française, avec l'exemple de Maïmouna d'Abdoulaye Sadji.
Au plan méthodologique, nous avons adopté une approche qui prend en compte la dimension aussi bien référentielle que formelle des textes, sans ignorer l'apport de la sociocritique.
 

Mots clés