L’hétérogénéité énonciative montrée : le cas des îlots textuels dans Une vie de Maupassant

Type de document: Original Article

Auteur

Maître Assistant Université de Tabriz

Résumé

L’objectif de ce travail est de nous interroger sur la représentation de dires hétérogènes au fil du discours du narrateur, tout en nous arrêtant – entre un grand nombre de procédés de style comme le discours indirect libre-DIL, certains connecteurs pragmatiques-discursifs, la négation linguistique de nature polémique, etc.  – sur les fragments guillemetés appelés aussi îlots textuels qui non seulement rapportent matériellement le dire-énoncé autre, mais aussi permettent à l’auteur de modaliser de cette façon son propre dire, dans le sens de la subjectivisation du discours romanesque. Notre recherche se limitera à Une vie de Maupassant, auteur qui excelle dans le travail sur la langue. On s’approchera ainsi du phénomène linguistique-dialogique d’opacification du dire qui provient de ce glissement de la voix autre dans le discours de l’auteur. Il sera alors intéressant de voir comment le ‘bruissement de voix hétérogènes’ dans le discours du narrateur ouvre le creux interprétatif, engendré par la rupture syntaxico-sémantique et renvoyant à l’implicite du dialogue littéraire.

Mots clés


Titre d’article [Persian]

ناهمگونی بیانی: مورد مطالعه "جزیره‌های متنی" در رمان یک زندگی اثر موپاسان

Auteur [Persian]

  • محمد محمدی‌آغداش
عضو هیأت علمی گروه زبان فرانسه، دانشگاه تبریز
Résumé [Persian]

در این نوشتار بر آنیم تا، ضمن دقت نظر بر روی مفهوم زبانشناختی "جزیره‌های متنی" یا به عبارتی دیگر کلمات و جملات داخل گیومه، تاملی در کلام ناهمگون راوی ِ داستان، از ورای رُمان، در رمانیک زندگی گی دو موپاسان داشته باشیم. پر واضح است که در نیمه دوم سده‌ی نوزده میلادی در کشور فرانسه از گوستاو فلوبر به بعد، - نویسنده تحول‌گرا و خالق داستان مشهور مادام بواری، - رمان و رمان‌نویسی به شدت تحت تاثیر مسائل زباشناختی از جمله حضور یا رد پای "صدای دیگری" در کلام نویسنده قرار گرفت. باید اذعان کرد که موپاسان در خلق یک زندگی به شدت دنباله رو تجدد‌گرایی فلوبر در امر تکنیک‌های روایی بوده است. در این اثر ادبی، کلام روایی نقل قول شده با قرار گرفتن در داخل "گیومه" و در اشکال دستوری- نحوی متفاوتی از جمله "گفتار مستقیم" و "گفتار غیرمستقیم"، توجه خواننده را به خود جلب می‌کند. شایان ذکر است که راوی داستان موپاسان، با پناه گرفتن در پشت سنگر "جزیره‌های متنی"، با ظرافت هر چه بیشتر پای شخصیتهای خود را به متن روایت باز می‌کند تا با انواع شیوه‌های بیانی ممکن قصه‌گوی احساسات و دل‌نگرانی‌های خود باشند، در نتیجه شفافیت کلام نویسنده دچار ابهام جدی می‌گردد و تحلیل کلام راوی و شخصیتهای داستان نیز به تبع آن دشوارتر شده توجه مضاعفی را می‌طلبد.

Mots clés [Persian]

  • گفتار روایی
  • چند‌صدایی
  • کلام ناهمگون
  • گفتمان خود‌ ارجاعی
  • مبهم‌سازی گفتار

Titre d’article [English]

An expressive heterogeneity : case study “textual islands” in the novel of A life in Maupassant

Résumé [English]

In this article while, we carefully looking at the linguistic concept of the “textual islands” words or sentences within the quotation marks, also we are thinking about the heterogeneous speech of narrator of the story beyond the novel of A life in Maupassant . It is clear that in the second half of the nineteenth century in France after Gustave Flaubert, the evolutionist writer and creator of Madame Bovary's story, novel and novel writing strongly influenced by linguistic issues such as presence of another voice in author's words, and it must be acknowledged that Maupassant in creation of a life strongly followed by modernity of Gustave Flaubert in the field of narrative techniques. In this literary work, the quoted narrative words with quotation marks in different syntactic forms such as direct speech and indirect speech with very high frequency attracts the reader's attention. It is worth noting that the narrator of the story creates new characters in the story with the help of textual islands, which are narrators' transmitters for his emotion and concern in any possible way, as a result that clarity of the author's words gets complicated with serious ambiguity and consequently the discourse analysis becomes more difficult and it requires more attention.

Mots clés [English]

  • Narrative Speech
  • Polyphony
  • Heterogeneous Speech
  • Self-Referential Discourse
  • Speech Ambiguity

Amossy, Ruth, (2000), L’argumentation dans le discours, Paris, Nathan.

Anscombre, Jean-Claude, (2006), « Stéréotypes, gnomicité et polyphonie : la voix de son maître », In :Le sens et ses voix. Dialogisme et polyphonie en langue et en discours, (Sous la direction de Laurent Perrin), Recherches Linguistiques, n° 28, Université de Metz, pp. 349-378.

Authier-Revuz, Jacqueline, (2004), « La représentation du discours autre : un champ multiplement hétérogène », in : Le discours rapporté dans tous ses états, (Actes du colloque international Bruxelles 8-11 novembre 2001), Textes réunis par Juan M. Munoz, S. Marnette et L. Rosier, Paris, L’Harmattan, pp. 35-53.

–––––––––––, (2003), Le Fait autonymique : Langage, Langue, Discours – Quelques repères, in : Actes du colloque : Le fait autonymique dans les langues et les discours, SYLED, Université de la Sorbonne Nouvelle, Paris 3, 5-7 octobre 2000, Presses de la Sorbonne Nouvelle, pp. 67-95.

–––––––––––, (1997), « Modalisation autonymique et discours autre : quelques remarques », Modèles Linguistiques, Vol. 35, XVIII, fasc.1, pp. 33-51.

–––––––––––, (1996), « Remarques sur la catégorie de ‘‘L’îlot textuel’’ », Cahiers du Français Contemporain 3, pp. 91-115.

–––––––––––, (1995), Ces mots qui ne vont pas de soi : Boucles réflexives et non-coïncidences du dire. 2 tomes, Paris, Larousse.

–––––––––––, (1993), « Repères dans le champ du discours rapporté (II) » (suite), L’Information grammaticale, n° 56, pp. 10-15.

–––––––––––, (1992), « Repères dans le champ du discours rapporté (I) », L’Information grammaticale, n° 55, pp. 38-42.

–––––––––––, (1984), « Hétérogénéité (s) énonciative (s) », Langages, n° 73, pp. 98-111.

–––––––––––, (1982), « Hétérogénéité montrée et hétérogénéité constitutive : éléments pour une approche de l’autre dans le discours », DRLAV n° 26, pp. 91-151. 

–––––––––––, (1978), « Les formes du discours rapporté », DRLAV, n° 17, pp. 1-87.

Bakhtine, Mikhaïl, (1975), Esthétique et théorie du roman, Paris, Gallimard.

–––––––––––––, (1970), La poétique de Dostoïevski, Paris, Seuil.

Banfield, Ann, ([1982]1995), Phrases sans parole, Paris, Seuil.

Benveniste, Émile, (1974), Problèmes de linguistique générale (II), Paris, Gallimard.

––––––––––––––,  (1966), Problèmes de linguistique générale (I), Paris, Gallimard.

Berrendonner, Alain, (1981), Éléments de linguistique pragmatique, Paris, Éditions de Minuit.

Catach, Nina, (1991), « La ponctuation et l’acquisition de la langue écrite : norme, système, stratégies », Pratiques, n° 70, Université de Metz, Metz, pp. 49-59.

Combettes, Bernard, (1989), « Discours Rapporté et Énonciation : Trois approches différentes », Pratiques, n° 64, Université de Metz, pp. 111-122.

Ducrot, Oswald, (1984), Le dire et le dit, Paris, Éditions de Minuit.

––––––––––––, (1972), Dire et ne pas dire : Principes de sémantique linguistique, Paris, Hermann.

––––––––––––, et alii, (1980), Les mots du discours, Paris, Éditions de Minuit.

––––––––––––, et Anscombre, Jean-Claude, (1977), « Deux MAIS en français », Lingua, n° 43, pp. 23-40.

Fløttum, Kjersti, (2004), « Îlots textuels dans le temps retrouvé de Marcel Proust », Le discours rapporté dans tous ses états, (Actes du colloque international Bruxelles 8-11 novembre 2001), Textes réunis par Juan Manuel Lopez Munoz, Sophie Marnette et Laurence Rosier, Paris, L’Harmattan, pp. 121-130.

––––––––––––, (2002), « Fragments guillemetés dans une perspective polyphonique », Tribune,13, Bergen, Université de Bergen, Institut d’études romanes, pp. 107-130.

Gaulmyn (de), Marie-Madelaine, (1983), Les verbes de communication dans la structuration du discours : Essai sur la réflexivité du langage, Thèse d’État, Université de Lyon.

Genette, Gérard, (1972), Figures III, Paris, Seuil.

Jaffré, Jean-Pierre, (1991), « La ponctuation du français : études linguistiques contemporaines », Pratiques n° 70 , Université de Metz, Metz, pp. 61-83.

Jonasson, Krestin, (2002), « Formes du discours rapporté dans Une vie de Maupassant : citation et reformulation », in Romansk Forum, 16 – 2002/2, XV Skandinaviske romanistkongress, Oslo, pp. 517‑527.

Jørgensen, Katherine Sørensen Ravan, (1999), « Stylistique et polyphonie », Tribune 9, http : //www.hum.au.dk/romansk/polyfoni/Tribune9, Bergen, Université de Bergen, Institut d’Études Romanes, pp. 21-36.

Kerbrat-Orecchioni, Catherine, (1980), L’Énonciation : de la subjectivité dans le langage, Paris, Armand Colin.

Komur, Greta, (2009), « Que se passe-t-il sous les guillemets dans la presse écrite française? », Synergies Pologne n° 6, pp. 69-78.

––––––––––––, (2004a), « Les modes du discours rapporté dans la presse et leurs enjeux polyphoniques », Pratiques n° 123-124, Université de Metz, Metz, pp. 27-54.

––––––––––––, (2004b), « L’îlot textuel et la prise de distance par le locuteur dans le genre journalistique », in Le discours rapporté dans tous ses états, (Actes du colloque international Bruxelles 8-11 novembre 2001), Textes réunis par Juan Manuel Lopez Munoz, Sophie Marnette et Laurence Rosier, Paris, L’Harmattan, pp. 54-63.

Maingueneau, Dominique, (1994), L’énonciation en linguistique française, Paris, Hachette.

–––––––––––––––––––,  (1986), Éléments de linguistique pour le texte littéraire, Paris, Bordas.

Maupassant (de), Guy, ([1883]1990), Une vie, Paris, éditions Pocket.

Milly, Jean, (1992), Poétique des textes, Paris, Nathan.

Mœschler, Jacques, (1992), « Une, deux ou trois négations », Langue française, n° 94, pp. 8-25.

––––––––––––––,  (1982), Dire et contredire, Berne, Peter Lang.

Nølke, Henning, (1999), « La polyphonie : analyses littéraire et linguistique », Tribune 9, http : //www.hum.au.dk/romansk/polyfoni/Tribune9, Bergen, Université de Bergen, Institut d’Études Romanes, pp. 5-19.

–––––––––––––, et alii, (2004), ScaPoLinE : La Théorie Scandinave de la Polyphonie Linguistique, Paris, Kimé.

–––––––––––––, et Olsen, Michel, (2000), « Polyphonie : théorie et terminologie », in : Polyphonie-linguistique et littéraire II (Sous la direction de Michel Olsen), Roskilde : Samfundislitteratur, Roskilde, pp. 45-171.

Olsen, Michel, (2002), Polyphonie – Linguistique et Littéraire V, (Sous la direction de), Roskilde : Samfundislitteratur, Roskilde.

Rabatel, Alain, (2009), « Prise en charge et imputation, ou la prise en charge à responsabilité limitée… », Langue française n° 162, pp. 71-87.

–––––––––––––, (2006), « Genette, les voix du texte littéraire et les phénomènes d’hétérogénéité discursive », In : Le sens et ses voix : Dialogisme et polyphonie en langue et en discours, (Sous la direction de Laurent Perrin), Recherches Linguistiques, n° 28, Université de Metz, pp. 165-188.

(2000), « Un, deux, trois points de vue? Pour une approche unifiant des points de vue narratif et discursif », La Lecture Littéraire n° 4, Paris, Klincksieck, Université de Reims, pp.195-254.

Rey-Debove, Josette, (1997), Le Métalangage : étude linguistique du discours sur le langage, 2ème édition augmentée, Paris, Armand Colin.

–––––––––––––––, (1978), Le Métalangage : étude linguistique du discours sur le langage,  Paris, Le Robert.

–––––––––––––––, (1971), Etudes linguistiques et sémiotiques des dictionnaires français contemporains, Paris-La Haye, Mouton.

Riegel, Martin, et alii, (1994), Grammaire méthodique du français, Paris, PUF.

Rinck, Fanny, et Tutin Agnès, (2007), « Annoter la polyphonie dans les textes : le cas des passages entre guillemets », CORPUS n° 6, pp. 79-99.

Rosier, Laurence, (1999), Le Discours Rapporté. Histoire, théories, pratiques, Paris/Bruxelles, Duculot.

Todorov, Tzetvan, (1981), Mikhaïl Bakhtine : Le principe dialogique, Paris, Éditions du Seuil.