Le Narcisse de Paul Valéry: Une quête narcissique ou narcisséenne?

Type de document: Original Article

Auteur

Doctorante à l’Université Shahid Chamran

Résumé

Le thème de Narcisse est l’un des motifs les plus constants de la réflexion valéryenne. En effet, cette figure anthropologique est un "signe" dans l’œuvre valéryenne et ce signe est de nature symbolique. Non seulement ce signe apparaît d’une manière claire dans les œuvres consacrées à Narcisse1, mais encore il apparaît dans les réflexions des Cahiers où il est traité comme un usage épistémologique du narcissisme, par l’intermédiaire du miroir, le moi et son image qui  sont interrogés dans leur « réflexion ». Un rigoureux outillage conceptuel linguistique et sémiotique nous permettra, dans le présent article, de montrer la quête de l’identité chez Valéry. Narcisse reconnu comme « passionné de soi-même » et le narcissisme comme « l’amour de soi », nous permet de découvrir un autre sens chez notre poète, la
« connaissance de soi » issu de « l’amour de soi » que nous avons appelé le narcissénéisme1, puisque la quête de Valéry n’est pas seulement narcissique, mais aussi une quête narcisséenne.
 
 

Mots clés