Le phénomène de l’inversion du sujet après les connecteurs aussi et ainsi

Type de document: Original Article

Auteurs

Université Tarbiat Modarres Professeur-Assistant

Résumé

L’inversion du sujet et du verbe, après un certain nombre d’éléments linguistiques notamment des connecteurs en français, a fait couler beaucoup d’encre au point de vue de la grammaire normative. Elle reste encore aujourd’hui un sujet neuf et finement traitable dans  la mesure où aucune recherche systématique n’a été menée jusqu’à cette date pour montrer quel effet l’emploi ou le non emploi de ce phénomène peut avoir sur la production du sens ; ceci est une question primordiale dans l’enseignement/apprentissage du français par les Iraniens pour qui l’inversion est absente dans leur système langagier sauf en poésie où elle est au service de la facture poétique. Basée sur un corpus vaste, cet article aborde minutieusement les possibilités d’inversion après les deux connecteurs ainsi et aussi en français et  leur traduction en persan afin de montrer les variétés de sens produites à la suite de ce procédé linguistique en français. Les résultats de cette recherche peuvent également, être utiles dans le domaine de la traduction où tout déplacement d’unités linguistiques peut amener des variations de sens ayant une influence sur la compréhension.

Mots clés